Elle brille, elle rougit… quel soin pour une peau qui n’en fait qu’à sa tête ?

Pas facile de trouver la bonne crème quand on a la peau à la fois mixte et sensible. 

Le profil peau.

L’épiderme mixte est sec par endroits (généralement les joues) et produit du sébum en excès sur la zone T (le front, le nez et le menton). À partir de la trentaine, de nouveaux vaisseaux sanguins apparaissent à la surface de la peau. Du coup, elle est plus réactive et on rougit plus vite, car les vaisseaux sont visibles par transparence.

Le problème.

En choisissant une crème peau sensible, on a la zone T qui luit dès midi ; avec un soin peaux mixtes, on rougit à la première remarque… Help !

Il me faut.

Avant tout, il faut que le dermatologue détermine le niveau de sensibilité de la peau, afin de voir si ça ne cache pas une maladie comme la couperose (rougeurs et vaisseaux apparents) ou la dermite séborrhéique (squames sur la zone T). Sinon, on peut tout simplement avoir l’épiderme hyper réactif. Dans les deux premiers cas, on choisit un soin qui cible le problème (spécial « peaux à tendance couperosique » ou « DS » pour dermite séborrhéique). Autrement, des actifs apaisants suffisent. Et pour éviter de briller, on privilégie les textures légères.

Ma routine beauté.

Avant la crème, on utilise un sérum matifiant sur la zone T pour réguler la production de sébum (et ne pas luire !). Dans la journée, on retouche avec des papiers absorbants.

Le bon shopping.

1. Régulateur. Ce fluide contrôle la dilatation des vaisseaux sanguins pour diminuer les rougeurs.  Redness Neutralizer SkinCeuticals , 80 €.

2. Léger. De l’eau thermale apaisante et de l’acide glutamique dans un soin matifiant. Fluide Matifiant Hydratant Avène , 12,60 €.

3. Apaisant. Ce soin combine la fleur d’arnica (antiinflammatoire) à un complexe cold cream (hydratant et calmant).  Soin  Réhydratant Anti-Rougeurs Mixa    , 7 €.