Une crème confortable et qui ne fait pas briller… ça existe ?

Pas facile de trouver une bonne crème quand on a la peau grasse ! 

Le profil peau.

Que l’on ait toujours eu la peau grasse ou pas (cela peut être dû à un traitement hormonal), les glandes sébacées sont en surnombre et/ou produisent trop de sébum. L’épiderme est généralement plus épais, brille facilement (= teint terne) et les pores s’encrassent vite (créent des boutons et des points noirs).

Le problème.

Le sébum est souvent l’obsession numéro un et on pense (à tort) qu’en nettoyant la peau avec des produits décapants, on va limiter sa production. Or, la peau agressée en produit encore plus pour se défendre.

Il me faut.

On opte pour une crème hydratante sans corps gras, formulée pour les peaux grasses et, si possible, aux agents matifiants (comme l’oxyde de zinc). Si malgré tout la peau brille, il faut s’assurer qu’on la nettoie correctement (voir routine). Et si on a des boutons, on ne tarde pas : on consulte un dermato qui peut prescrire un traitement adapté.

Ma routine beauté.

Il faut nettoyer la peau avec des produits doux (type gel nettoyant ou savon sans savon). Sous la crème, on peut appliquer un sérum matifiant et/ou un sérum éclat. Deux à trois fois par semaine, c’est bien d’exfolier avec un gommage doux (parce qu’une peau grasse est fragile, si, si !).

Le bon shopping.

1. Matifiant. Une texture oil free à la sébulyse (un séborégulateur). Effeclar Mat la Roche-Posay 13,80 €.

2. Traitant. La formule joue sur l’élasticité de la peau et la production de sébum.  Fluid Purifiant,Académie Scientifique de beauté   44 €.