Ça tiraille, ça chauffe, ça rougit ? Pas de panique, vous êtes juste très, très sensible. Enfin, votre peau au moins… Mais rassurez-vous, le confort est à portée de soins…

Help, j'ai la peau sensible...

Apaisez (en profondeur)

Comme on l’a vu dans notre premier volet (publié le 6 novembre 2014), moins on en fait sur un épiderme sensible, mieux il se porte. Vous pouvez toutefois vous adonner au rituel du masque, pourvu qu’il soit fortiche en hydratation. Deux solutions : optez pour un masque sans rinçage, afin que la peau se désaltère jusqu’à plus soif. Ou appliquez votre crème de jour en couche épaisse et laissez poser jusqu’à absorption totale (Baume Minéral Aqualia Thermal, Vichy, 19€). Quand ? Avant de filer au lit et au moins deux fois par semaine (efficacité inversement proportionnelle au sex-appeal).

Adoptez les compléments alimentaires

Autre solution pour donner un coup de pouce au film hydrolipique et restaurer le niveau d’eau : les compléments alimentaires. Privilégiez les acides gras essentiels (oméga 3 et 6) mais aussi les vitamines et oligo-élements (vitamines A, C et E.). Si vous êtes une grande stressée, faites une petite cure de magnésium (D-Stress des Laboratoires Synergia).

Faites un tri sévère dans votre salle de bain.  

Le but de la manœuvre: éliminer tout ce qui n’est pas indispensable (oh que si, vous allez trouver !) pour simplifier la routine soin au maximum. Gardez juste un à deux produits nettoyants + une crème de soin. Et c’est tout.

  • Le conseil du dermato:Préférez les conditionnements en tube et refermez les bien après usage pour éviter que les bactéries ne s’invitent dansla formule. Sivotre soin est en pot, ne plongez pas vos doigts dans la crème, utilisez bien le petit bâtonnet en plastique qui est fourni. De même, respectez les dates de péremption. Elles sont indiquées par une date ou par un sigle en forme de pot associé à un nombre de mois (12,24) qui précise la durée de vie d’une crème après ouverture. Si malgré le changement de soin le problème persiste, voire s’amplifie, consultez un dermatologue pour déterminer s’il s’agit bien de réactivité ou d’un autre problème (allergie, eczéma, dermite…).