Bouton, cernes, taches de soleil, couperose, pores dilatés ? Zou, on camoufle tout, ni vu, ni connu.

Vite, je camoufle ce bouton ! 

Cacher un bouton
Le produit. Un stick correcteur. On le choisit à peine plus foncé que sa carnation (d’un demi-ton) pour créer un léger effet d’optique qui atténue le volume du bouton.
Le geste. On applique d’abord son fond de teint, en évitant le bouton. Puis on pose l’anticerne sur et autour du spot. Surtout, on évite de poudrer : ça rajouterait de la texture, et donc de l’épaisseur…
L’astuce. On travaille avec un mini pinceau (style eyeliner) dont la pointe fine permet davantage de précision.

Planquer des cernes
Le produit. Un anticerne liquide, un peu plus clair que la carnation naturelle.
Le geste. Si besoin, on commence par le fond de teint. Ensuite, on joue les pros du make-up en posant l’anti-cernes en V : on part au niveau du coin interne de l’œil, au niveau du nez et on descend en suivant le tracé de la veine. On fait la même chose depuis le coin externe de l’œil. Puis on fond la matière au doigt, en tapotant jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de démarcation avec la peau. On évite de poser de la matière au centre du V : l’épiderme y est ultra fin et marque facilement.
L’astuce. Pour les cernes bleus, on choisit une teinte avec une pointe d’orange et pour ceux qui tirent vers le rose, on privilégie une tonalité qui va vers le jaune. Le jeu des couleurs complémentaires neutralise la pigmentation.

Maquiller des taches de soleil 
Le produit. Un fond de teint correcteur, assez couvrant. On le choisit un soupçon plus foncé que sa carnation naturelle, pour se rapprocher de la couleur des taches. Même si elles ne disparaissent pas complètement (ben non), ça permet d’avoir un teint beaucoup plus uniforme.
Le geste. On l’applique sur tout le visage, à l’aide d’une éponge pour bien fondre la texture. On évite les bases de teint nacrées qui donnent l’effet inverse de celui recherché.
L’astuce. Pour minimiser l’apparition de nouvelles tâches, on prend soin de se protéger en permanence du soleil avec une crème SPF 50 (oui, même en hiver !).

Dissimuler la couperose
Le produit. Un anticerne de la même couleur que la peau. Ou, éventuellement, un correcteur anti-rougeurs (de couleur verte) ultra fluide.
Le geste. On démarre avec le fond de teint. Puis, on applique l’anticerne sur la zone en tapote localement pour faire fondre la matière. On termine avec un voile de poudre transparente. Si on utilise le correcteur, on le pose de façon ciblée, avant le fond de teint.
Astuce. Si la joue s’échauffe dans la journée, on ne la contrarie pas. Au contraire, on va dans son sens en jouant avec une touche de blush rosée, pour un effet « bonne mine ».

Masquer les pores dilatés
Le produit. Une base de teint à la silicone qui lisse l’aspect de la peau.
Le geste. On la pose sur une peau bien hydratée, avant le fond de teint. On le choisit fluide et on l’applique délicatement à l’éponge pour éviter de retirer la base.
L’astuce. En retouche express, on utilise des petites feuilles matifiantes pour absorber les excès de sébum intempestifs.