Une jeune femme qui se frotte le visage

Au secours ! J'ai la tête à l'envers...

La fête jusqu'à pas d'heure, le petit dernier qui ne fait pas ses nuits… et nous voilà avec une mine de papier mâché le matin. On sauve – au moins – les apparences.

                                            

Nuit courte : nos astuces beauté

Avant de se coucher
On se démaquille. Impératif, même quand on préférerait se pelotonner sous sa couette, pour éviter d'avoir le teint brouillé. Un coton imbibé d'eau micellaire débarrasse du maquillage, mais aussi de la fumée de cigarette qui encrasse les pores. Au pire, un coup de lingette, c'est toujours mieux que rien.
On ajoute un coussin sous sa tête pour stimuler la circulation lymphatique et avoir ainsi le visage et les yeux moins congestionnés le lendemain matin.
On opte pour un soin de nuit en masque. Gorgé d'agents hydratants et défatigants, il laisse la peau fraîche et nette au matin.

Au réveil
On avale à jeun un jus de citron dans de l'eau tiède – avec quelques rondelles de gingembre pour le tonus – pour chasser les toxines accumulées. Les bénéfices : un teint éclairci et un gain en vitamine C. En guise de tonique, on peut s'asperger le visage d'une brume énergisante. On décongestionne son regard en recyclant deux sachets de thé utilisés que l'on passe au réfrigérateur ou en imbibant deux cotons d'eau de bleuet glacée. Le froid crée une vasoconstriction qui réduit les poches.
On masse son visage, cela relance la microcirculation et donc l'éclat. Dos des mains sous les pommettes, on presse fortement en remontant des coins de la bouche vers les tempes.
On fait les mêmes gestes au-dessus des pommettes.
On choisit un anticernes une teinte au-dessous de sa carnation et on l'applique en tapotant délicatement. On pose également quelques touches d'enlumineur sur l'arête et le bout du nez, les commissures des lèvres et juste au-dessous de l'arcade sourcilière pour accrocher la lumière.
On reprend des couleurs. Pour ne pas marquer encore plus sa petite mine, il convient de travailler en légèreté. Les produits compacts qui permettent de moduler la couvrance selon les zones sont parfaits pour cela. A appliquer en tapotant plutôt qu'en faisant glisser l'éponge. Il va sans dire qu'on fuit les ombres à paupières sombres au profit des abricotés. Un petit peu de blush rosé sur les joues et le tour est joué.
On détourne l'attention en évitant le mascara sur les cils du bas, ce qui plomberait le regard et mettrait plutôt les cernes en valeur. On insiste, en revanche, sur les cils du haut