L'acide hyaluronique est utilisé depuis des années en chirurgie esthétique et en cosmétique. Cette molécule est reconnue pour ses propriétés hautement hydratantes et pour ses effets anti-âge et antirides. Mais quels sont les dangers de l'acide hyaluronique ?

Acide hyaluronique : y a-t-il un danger ?

L'acide hyaluronique, une matière naturelle… mais attention

On se dit trop injustement que l'acide hyaluronique est sans danger. Cette substance est naturellement présente dans l'organisme humain, par exemple dans les cartilages, les yeux ou encore la peau. L'acide hyaluronique  est la molécule la plus utilisée dans le domaine de la chirurgie esthétique pour lutter contre les rides et les signes du temps, justement parce que le corps le tolère bien. Cependant, l'acide hyaluronique que nous retrouvons sous des formes commercialisées n'a rien de très naturel... Celui qui est contenu dans les injections, les crèmes et autres sérums est synthétique, et c'est cela qui peut rendre certaines personnes intolérantes à l'acide hyaluronique.

Quels sont les dangers de l'acide hyaluronique ?

L'acide hyaluronique est très sûr, justement parce que le corps humain en contient. L'organisme ne le reconnaît donc pas comme un corps étranger. En revanche, le risque zéro n'existe pas, et comme toutes les interventions chirurgicales, il peut y avoir quelques dangers d'utilisation. Ce sont essentiellement les  injections à l'acide hyaluronique  qui posent problème en cas de complications. Pour le reste, crèmes, sérums, poudres, il n'y a pas plus de risques qu'avec d'autres produits du commerce. Certaines personnes développent des allergies suite à des injections d'acide hyaluronique. C'est la molécule de synthèse qui pose problème ici. L'allergie à l'acide hyaluronique synthétique provoque une inflammation cutanée, aiguë ou chronique. Des démangeaisons peuvent apparaître. La peau devient sensible ; des hématomes, des rougeurs ou des œdèmes peuvent apparaître. En règle générale, ce problème se résout au bout de quelques jours. Dans des cas plus graves, l'acide hyaluronique peut provoquer l'apparition de granulomes, c'est-à-dire de petites boules sur la peau. Ces dernières sont douloureuses, inesthétiques, et disparaissent une fois que l'acide hyaluronique injecté se résorbe naturellement de l'organisme, c'est-à-dire au bout de trois à six mois.

Comment éviter les dangers liés à l'injection d'acide hyaluronique ?

Si le risque zéro n'existe pas, il existe tout de même des précautions à prendre afin de minimiser les effets secondaires et les dangers liés à l'injection de l'acide hyaluronique. Tout d'abord, prenez soin de bien choisir votre médecin ou votre chirurgien esthétique. L'expérience est indispensable, ainsi qu'une excellente hygiène. Ensuite, une semaine avant de passer sur la table d'opération, évitez de consommer du tabac ainsi que de l'aspirine ou des médicaments anti-inflammatoires. Enfin, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, ou encore si vous avez une maladie auto-immune, l'intervention vous est interdite.